Choose Color

Call Now(+237) 699 93 43 34

Send Message[email protected]

Our LocationBastos, Yaounde Cameroon

spectacle théâtral

MERCI à notre bibliothécaire et à la médiathèque de l’IFC d’avoir permis à nos élèves de profiter d’un grand spectacle théâtral !!!  Jeudi 14 octobre, RoiZIZO Théâtre est venu à l’école présenter « I killed the monster », un spectacle pour enfants à partir de 9 ans.

« Dans le village de Brognon, tout est calme. Sauf Daniel qui est un peu agité du bocal… Il a reçu un médicament expérimental, venu des US, cela ne peut que lui faire du bien. Tout va bien… Mais où donc est passé le chien du vieux Jean-Marie ?

Une lampe à abat-jour, une table et un tiroir, il n’en faut pas davantage pour inviter le cinéma de série B sur la scène de théâtre. En une succession de vignettes qui s’enchaînent à un rythme effréné, la réalité se délite peu à peu et les massacres se succèdent pour la plus grande joie des spectateurs, puisque le traitement est résolument burlesque.

       Gildwen Peronno signe un spectacle librement inspiré d’une chanson de Daniel Johnston… »

       Voici ce qu’en disent nos élèves de Cours Moyen et de Grade 5 & 6 :

« Ça commence comme ça : On a éteint les lumières et Daniel a commencé à raconter son histoire. »

« Il passait son temps à nager dans les profondeurs de l’océan. »

« Il était amoureux d’une femme qui s’appelait Catherine »

« Un jour une société lui envoie une boîte de pilules qu’il doit prendre chaque jour. »

« Catherine vit Daniel et lui demanda de garder son chien Kiki. »

« Daniel s’apprêtait à regarder son émission préférée quand Kiki se mit à aboyer… »

« Kiki ! Kiki ! Mais il est où Kiki ? Ah le voilà ! Bon là arrête d’aboyer car il y a mon match là ! Kiki têtu continua d’aboyer. Daniel tua le chien à cause de sa « têtutesse ». »

« Bon le reste est trop long mais, à la fin, il dévora toute la ville entière… Ce que j’ai le plus aimé c’est la partie de la danseuse rose qui dansait dans une soirée avec les lumières de toutes les couleurs. Franchement c’était trop cool... »